Evénement

Congrès international des Ondes Scalaires en clinique quotidienne

Les Samedi 13 et Dimanche 14 Octobre prochains aura lieu à Paris le 5ème congrès autour de la technologie du Scalar Wave Device, développée en Allemagne depuis 15 ans par le Professeur Dr ing. Konstantin Meyl.

En savoir plus »

Le SWD

le SWD (Scalar Wave Device ) est  destiné à produire un champ d'ondes scalaires sous faible tension de 2 volts.

En savoir plus »

Dates des formations

Décembre 2018
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31

La newsletter

captcha 

Liens

Pour en savoir plus sur le Pr Meyl

www.meyl.eu

Notre autre site consacré à l'eau

www.cytobiotech.com

L'énergie mentale ou psi

A côté des neutrinos, il existe un second type d’énergie lumineuse ignoré – parce que non mesurable en quantité - par la physique contemporaine, il s'agit de l’énergie mentale, c'est-à-dire des ondes produites et reçues par le cerveau au moins humain ; pourtant dès 1994, le neurophysiologiste et professeur de Médecine Jacobo Grinberg a réalisé à Mexico l’expérience suivante : placer 2 personnes qui méditent depuis 20 minutes en pensant l’une à l’autre dans 2 cages de Faraday distinctes (une structure grillagée métallique qui arrête les ondes de type électro-magnétique) ; stimuler le cerveau de l’une, enregistrer la variation immédiate du tracé électroencéphalographique sur cette personne et constater alors que le cerveau de la seconde personne reliée par la seule pensée à la première, enregistre le même tracé EEG. Ceci quelque soit la distance séparant les 2 personnes, de quelques mètres à plusieurs centaines de km !


Le Pr J. Grinberg dans 

son laboratoire à Mexico

Cette expérience a été reproduite par le Dr Fenwick en 1999 à Londres et aussi par le Pr Standish en 2004 à Seattle. Elle démontre qu’il existe un type d’ondes émises par le cerveau à très faible puissance, qui passent facilement les cages de Faraday et qui nécessitent que 2 personnes soient en résonance l’une avec l’autre par la pensée et ce, indépendamment de la distance qui les sépare.
 
L’onde de pensée ou onde mentale existe donc bel et bien ; elle n’est pas de nature électro-magnétique ; elle accompagne tous nos actes, nos déplacements, nos émotions, nos intentions. L’ignorer, c’est à notre avis, ignorer un aspect fondamental de la lumière qui est typique de la vie tout simplement. Car des ondes de cette nature sont aussi émises et reçues par les plantes et les animaux, qui correspondent ainsi entre eux (résonance obligée) de manière non verbale.
Les chercheurs russes ont parlé de champ de torsion à propos des ondes émises par la conscience humaine ; ceci se rapproche de l’avis du Pr Meyl qui affirme depuis 20 ans que les ondes mentales existent et qu’elles sont de nature scalaire, c’est-à-dire qu’elles ont les propriétés des ondes scalaires et se propagent en vortex (torsion).
 
En résumé ces ondes mentales possèdent 4 propriétés principales typiques des ondes scalaires : elles sont émises à très faible puissance, elles traversent les cages de Faraday, elles nécessitent une mise en résonance ou en communication privilégiée de 2 personnes, elles sont reçues instantanément quelque soit la distance parcourue, c’est-à-dire que non seulement elles vont très vite, mais qu’en plus elles ne se dissipent pas avec la distance, une fois acquise la résonance initiale entre émetteur et récepteur.