Evénement

Congrès international des Ondes Scalaires en clinique quotidienne

Les Samedi 13 et Dimanche 14 Octobre prochains aura lieu à Paris le 5ème congrès autour de la technologie du Scalar Wave Device, développée en Allemagne depuis 15 ans par le Professeur Dr ing. Konstantin Meyl.

En savoir plus »

Le SWD

le SWD (Scalar Wave Device ) est  destiné à produire un champ d'ondes scalaires sous faible tension de 2 volts.

En savoir plus »

Dates des formations

Décembre 2018
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31

La newsletter

captcha 

Liens

Pour en savoir plus sur le Pr Meyl

www.meyl.eu

Notre autre site consacré à l'eau

www.cytobiotech.com

L'énergie libre pour le corps


 

 

Le cosmos et aussi l'atmosphère terrestre regorgent d'une énergie disponible, sous la forme principalement de photons et surtout de neutrinos, en provenance du soleil, des étoiles et des trous noirs.
 
Ces particules évoluent pour leur plus grande part sous la forme d'ondes longitudinales en vortex, les ondes dites scalaires, et des centaines de milliards d'entre elles nous traversent chaque seconde.

 

Or nous produisons de manière permanente des ondes en vortex de par le mouvement tourbillonnaire de notre sang et de notre lymphe et de par la structure hélicoïdale de nos ADN ou de nos protéines fonctionnelles (enzymes).

 

  

Une onde en vortex peut capter des ondes qui lui sont harmoniques dans son environnement proche ; elle peut ainsi renforcer le flux des particules qu'elle porte, et donc augmenter la quantité d'énergie reçue par le récepteur en résonance avec un émetteur quelconque: cette énergie captée en plus est appelée "énergie libre" pour le corps.

Les neutrinos solaires et cosmiques ralentis dans le corps provoquent l'apparition de
biophotons

Cette forme d'énergie captée en permanence et en abondance à partir de l'environnement est appelée énergie libre

 

Quelque part, nous sommes "obligés" de capter cette énergie de notre environnement immédiat, car nous ne contrôlons ni les neutrinos qui nous traversent, ni les battements de notre coeur ; nous avons par contre le pouvoir de controler et de rendre plus cohérents nos mouvements respiratoires, lesquels nous offrent donc la possibilité de diminuer ou d'augmenter et aussi de régulariser (rendre cohérente) cette prise d'énergie libre externe.
 
En Médecine Chinoise, il est dit ainsi que le Poumon est Maître du Qi !